Election des présidents des conseils

Le premier jour de chaque session d’hiver, les membres du Conseil national choisissent l’un d’entre eux pour assumer la présidence du conseil pendant un an; les membres du Conseil des États en font de même. Le président a pour tâche de diriger les débats de son conseil, de fixer l’ordre du jour des sessions et de représenter son conseil à l’extérieur.

Le vote est tenu à bulletin secret et s’effectue séparément dans chacun des conseils. Aux deux premiers tours de scrutin, tous les membres du conseil peuvent obtenir des voix. A partir du troisième tour, aucune nouvelle candidature n’est admise. A chaque tour, si aucun député n’atteint la majorité des voix, la personne ayant obtenu le moins de voix est éliminée. Ce processus se répète jusqu’à ce qu’un député ait obtenu la majorité des voix et soit ainsi élu.

Outre son président, chaque conseil choisit également un premier vice-président et un deuxième vice-président parmi ses membres. Ceux-ci épaulent le président pendant son mandat. En règle générale, l’année suivante, le premier vice-président sera élu président et le deuxième vice-président deviendra premier vice-président: cela signifie qu’un député ne peut être président que s’il est d’abord passé par les deux vice-présidences. En d’autres termes, on peut dire que l’élection du président se joue deux ans à l’avance!

A noter que le Conseil national a introduit la formule «V-C-S-RL», qui veut que les députés soient élus dans un ordre déterminé, en fonction de leur appartenance politique: l’année qui suit celle où un président est issu du groupe V (pour le groupe UDC), le conseil élira à sa présidence un député du groupe C (pour le groupe PDC), l’année d’après un député du groupe S (pour le groupe socialiste) et enfin un député du groupe R (pour le groupe libéral-radical).

Au Conseil des Etats, il n’existe aucune formule similaire permettant de garantir une certaine alternance. Toutefois, depuis 2004, un membre du groupe UDC est élu à la présidence tous les cinq ans et un membre du groupe socialiste, tous les six ans.

Raconter